Pour les mosquées, il y a les églises vides !

N’en déplaise à l’Eglise catholique (et elle le sait bien), le nombre de ses fidèles décroit sans cesse, au point qu’en France, dans une décennie, exsangue sera le qualificatif idoine pour la désigner. De fait, nombre de ses églises sont entretenues à grand frais par les communes pour des poignées de fidèles que l’on pourrait aisément regrouper. Il me semble que la question du manque de mosquées serait résolue si l’Eglise catholique, en se grandissant (pour une fois), laissait se convertir ses lieux quasi vides au culte musulman. C’est possible, l’histoire en donne bien des exemples, comme Sainte-Sophie à Constantinople. So what ?

À propos de admin

Peintre, journaliste
Cette entrée a été publiée dans Blog. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire